11 mai 2020

Information de Steiner SA: Projet Waldhaus Neuguet

Fin 2019, les derniers propriétaires ont pu emménager dans leurs appartements au sein du complexe résidentiel Waldhaus Neuguet à Wallisellen. Le grand projet réalisé sur l’ancien site Zwicky accusait jusqu’à un an de retard, notamment en raison d’erreurs de planification du maître d’ouvrage, la société Halter AG. Au lieu de reconnaître ses torts, Halter AG continue de se défausser.
 
En mai 2019, Steiner SA a remis l’hôtel qui se trouve dans le complexe de bâtiments. Par la suite, les nouveaux propriétaires ont commencé à emménager progressivement dans leurs appartements de mai à la fin de l’année dernière. Après une nouvelle demande de Steiner SA, Halter AG a réceptionné l’ouvrage achevé le 13 mars 2020. A cette date, Steiner SA avait corrigé la majeure partie des défauts à régler. L’achèvement des travaux rectificatifs prend actuellement du retard en raison de la crise du coronavirus.
 
Des retards dus à de graves erreurs de planification
Lors de la prise en charge du projet par Steiner, l’état et la qualité de la planification ne correspondaient pas, pour l’essentiel, à ce qui avait été convenu contractuellement. C’était le cas notamment de l’installation de désenfumage du bâtiment, pour laquelle l’espace prévu était insuffisant. L’étendue réelle des défauts de planification n’étant apparue progressivement qu’après la signature du contrat d’entreprise totale, Halter et Steiner ont adapté le calendrier de la réalisation de ce projet en septembre 2018 et ont reporté les échéances correspondantes. 
 
A l’époque, il a été stipulé expressément que le nouvel accord ne portait pas sur l’installation de désenfumage, pour laquelle il n’existait encore aucune solution technique définitive. En dépit des accords existants, Halter avait en effet omis des concertations importantes avec les autorités concernant la protection incendie. Compte tenu des erreurs de planification correspondantes, la police du feu et l’assurance des bâtiments n’ont pas été en mesure de réaliser les réceptions à temps. 
 
Steiner a dû consacrer beaucoup de temps et d’énergie aux révisions des plans, adaptations et mises à niveau pour que l’installation puisse enfin être réceptionnée. C’est pourquoi Steiner SA fait valoir des avenants, comme convenu avec Halter AG en septembre 2018, en raison de l’installation de désenfumage.
 
Halter fait preuve de mauvaise foi
Il est très déconcertant de constater que la société Halter, dix jours après la réception du projet le 23 mars 2020, se soit adjugée des fonds à hauteur d’environ CHF 9 millions en recourant de manière infondée à la garantie d’exécution de Steiner. Cette procédure est d’autant plus incompréhensible compte tenu des graves erreurs de planification de Halter en qualité de maître d’ouvrage. 
 
Les garanties d’exécution portent sur la réalisation de bâtiments, mais pas sur de prétendus défauts. Les contrats d’entreprise prévoient des garanties pour défaut spécifiquement à cette fin. Du point de vue de Steiner, le maître d’ouvrage fait preuve de mauvaise foi. Le dernier paiement à ce jour de Halter à Steiner a eu lieu le 9 juillet 2019. Depuis, la créance du prix de l’ouvrage non contestée, qui se chiffre en dizaines de millions, est retenue.
 
Hypothèque légale des artisans et entrepreneurs comme garantie
En raison du recours à la garantie d’exécution contraire au droit et au contrat et de l’intention avouée de Halter de retenir illégalement les derniers paiements du prix de l’ouvrage, la société Steiner SA a été contrainte de demander l’inscription provisoire d’une hypothèque des artisans et des entrepreneurs sur les parcelles du projet. L’hypothèque légale des artisans et entrepreneurs a été créée par le législateur pour garantir le paiement de la créance du prix de l’ouvrage.

 
Le complexe résidentiel Waldhaus Neuguet à Wallisellen était un projet exigeant de grande envergure qui a posé des défis de taille à toutes les parties prenantes. Malgré le travail de qualité élevée fourni par une grande partie des partenaires de projet, des erreurs ont été commises au niveau de la planification et des autorisations manquantes par Halter, le maître d’ouvrage, mais aussi au niveau de la gestion des travaux et des travaux des sous-traitants. Aucune des parties prenantes ne peut se décharger de sa responsabilité. Steiner déplore les retards occasionnés.
 
Steiner règle les derniers défauts
Conjointement avec des sous-traitants, Steiner corrige actuellement les derniers défauts dans le cadre des travaux de garantie à l’extérieur, essentiellement au niveau des loggias et de l’enveloppe du bâtiment. Ces travaux étant dépendants des conditions climatiques, ils n’ont pu commencer que récemment. Les mesures correctives accusent actuellement des retards en raison de la pandémie du coronavirus. 
 
Ces retards s’expliquent par les problèmes d’approvisionnement des fournisseurs et l’incapacité des sous-traitants à garantir leur efficacité habituelle en raison des absences pour cause de maladie et des règles de sécurité à respecter. A ce stade, il reste encore à déterminer qui prendra en charge les coûts supplémentaires occasionnés par les retards et les défauts. 
 
Steiner SA
Steiner SA est l’un des leaders du développement de projets et l’une des principales entreprises totales et générales (ET/EG) de Suisse. L’entreprise offre des prestations complètes dans les domaines de la construction neuve, de la rénovation et du développement immobilier. Fondée en 1915, l’entreprise a réalisé plus de 1500 projets d’habitation, 540 immeubles commerciaux, 45 hôtels et 200 autres infrastructures comme des universités, écoles, hôpitaux, résidences pour personnes âgées et établissements pénitentiaires. Steiner SA a son siège principal à Zurich et possède des succursales à Bâle, Berne, Genève, Tolochenaz et Lucerne. 
 
Informations pour les médias
Steiner SA, Corporate Communications
Téléphone: +41 58 445 20 00, corpcom@steiner.ch

 

 

Montrez les projets aux alentours!